Évolution Sportive et Culturelle du XVe - ESC XV

🏐️ Volley-ball, CSIT 2002

La Confédération Sportive Internationale du Travail organise tout les 2 ans un championnat réunissant ses membres.

L’équipe représentant la FSGT est composée en majorité des membres de l’équipe championne fédérale. La saison précédente, l’ESC XV était championne masculine et formait donc l’ossature de l’équipe de la FSGT.

Le cadre

La FSGT, comme les autres délégations, a été parfaitement reçue et même, hébergée dans des conditions qui changeaient de nos habitudes (hôtel 4 étoiles avec hammam, sauna, solarium, salle de musculation…).
Le complexe sportif se situait en centre ville. Le contact avec les habitants, notamment dans la vieille ville, fut aisé.
Avec quelques escapades nous avons pu allier rencontres sportives et tourisme modéré.

La compétition féminine

Ce fut très difficile avec un tableau relevé et 2 équipes intouchables. Un manque de réussite évident ne leur a pas permis d’arracher, face au Portugal, une victoire méritée par chacune des 2 équipes.

La compétition masculine

Photo d’un joueur en smatch au volley

Le comportement de la FSGT garçons fut honorable, puisque nous finissons 3e et 1er des équipes non professionnelles, encore une fois, devant le Brésil. Malheureusement nous n’avons pas réussi à nous surpasser pour battre une des 2 équipes de l’étage supérieur, contrairement aux 2 dernières prestations à Paris et en Italie.

Le sitting volley

Toujours dans le contexte sportif, nous avons participé à une compétition, où nous avons bien davantage peiné. Parallèlement et dans le même complexe sportif, énorme, se déroulait la coupe d’Europe de Sitting Volley, pratiqué par des handicapés et quelques valides. Ce sport qui se pratique assis sur le sol est peu développé en France.
Impressionnés par les réflexes et la technique des joueurs, nous avons organisé, avec le concours du président de la Fédération de Sitting Volley, un match amical. Nous avons joué et perdu 2-0 contre l’équipe hongroise, avec un excellent 25-16 à la 2e manche. Ils ont, comme nous, fini 3e de leur compétition.

C’est un sport excessivement physique où, paradoxalement, nous étions beaucoup moins mobiles que les joueurs privés d’une ou deux jambes.
Nous avons terminé en mixant les équipes, ce qui permit un 27-25 très équilibré.
Super expérience pour notre vision sûrement un peu restreinte du sport handicapé ; réalité un peu plus difficile pour nos cuisses, qui mirent la soirée à s’en remettre.

Conclusion

C’est un excellent séjour sur le plan sportif, mais également sur le plan général où nous avons je l’espère (et je le pense) bien représenté la FSGT.
D’ailleurs, pour le dernier jour nous avons beaucoup bougé et en plus de notre guide, les 2 organisatrices de la compétition ont passé leur journée avec nous, ce que nous avons, extrémement apprécié.

Jacky Schweitzer, capitaine de l’équipe masculine.